Catégorie : Ma famille est formidaaable

2 ans et des cactus

C’est maintenant récurrent pour les enfants et le petit modèle* n’y échappe pas : l’anniversaire à thème.
*marque déposée par le papa
Anaé est encore toute petite, du coup j’ai le choix de la personnalisation et comme je suis obsédée par les cactus, j’ai commencé à en collecter de tous types.
Ok, je me suis fait plaisir mais quand ce sera le tour de la reine des neiges, je regarderai les photos avec nostalgie et me plierai aux volontés de ma petite fille !

Pour l’anecdote, mon bébé grandit mais même si parfois je me dis que le temps passe vite (comme 99% des parents), la morve s’éloignant de mes pulls à mesure que son autonomie grandit, ça me convient bien.

Bref, voici les photos des 2 ans de ma nounouche d’amour !

vuedensmbleanae-vuedensembleanae-murgauchecactus_meringuesgateaugateau_3caketoppperanae_nuitmacaronsdeco_cactusnounouchenounouche_ravieinvitationDes cactus en chenilles, en cailloux peints à la main, en papier, en carton, sur des invitations, en gâteau, en macarons (bon ça c’est ma sœur qui s’est prêtée au jeu comme chaque année, merci à la reine des macarons), en meringue et en sablés (là c’est mon papa qui a fait le travail, je me suis occupée du glaçage, merci à mon papounet), en cake topper (créé grâce à la nouvelle passion du papa pour la 3D et au magasin concept store 3 D, pour la réalisation), en masking tape, en ballons…
Honnêtement, je ne vois pas ce que j’ai manqué dans la déclinaison !
Mais surtout le sourire d’Anaé pendant ces jours de fête valait le détour…

Maintenant il est temps de m’occuper de NOËL !!!

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Un dimanche soir sur la Terre…

Dimanche soir : 2 enfants en bas âge, un week-end où le sommeil n’a pas été de la partie, tu restes malgré tout confiante…

// 00h11 : tu as végété comme une carpette devant des bouses à la télé parce que tu ne vas quand même pas te coucher avec les poules sous prétexte que tu n’as plus 20 ans… Mais ça y est, tu es prête pour tes 7 heures de sommeil
// 1h32 : la mini (7 mois et demi au compteur) décide que vraiment elle ne va pas s’arrêter d’hurler sans boire un biberon là, tout de suite, MAINTENANT
// 2h03 : tu as reposé délicatement le petit gigot et viens de t’emmitoufler dans la couette quand le grand modèle (3 ans et 1m au garrot) hurle à la mort. Tu te relèves péniblement pour confirmer que non maman n’est pas un monstre et oui, mon grand, tu as fait un cauchemar
// 6h08 : la mini a décidé que c’était open bar cette nuit, tu essaies de lutter en lui proposant de l’eau et après 10 minutes de hurlements continue, tu cèdes au 2ème bibi de la nuit… FAIL
// 6h25 : le bibi est sifflé et tu te félicites que le grand n’ait pas été réveillé par tous ces cris
// 6h31 : tu viens de fermer l’œil et là tu entends ce maman que tu détestes, celui qui te fait dire que tu vas devoir te lever parce que oui ton fils ne se lève pas tout seul de son lit (ce qui présente certains avantages) mais au milieu de la nuit, tu ne vois plus bien lesquels
// 6h43 : tu n’as absolument pas réussi à faire comprendre à la chair de ta chair que la nuit n’est pas finie et ton homme prend le relai
// 7h10 : « MAMAN, j’ai avancé dans ma tête » dixit le grand modèle : comprendre –> hors de question pour moi de rester une minute de plus dans mon lit sans pousser des cris, voir des hurlements
// 7h15 : c’est ton cher et tendre qui s’en charge, tu croises les doigts pour rester 5 minutes de plus au lit mais c’est sans compter sur la minus qui ne l’entend pas de cette oreille…
// 7h23 : après 8 minutes de somnolence dans les hurlements, tu te résignes, c’est l’heure d’aller au boulot…

Bon lundi à tous !

fatigue

Trophées de cerf, éléphant & lion – DIY

Aujourd’hui, c’est Bibiman aux commandes AKA l’homme de Bibi.
Comme vous l’avez sûrement déjà lu et vu sur ce blog, ici, on aime la déco et tous les prétextes sont bons pour sortir nos jouets favoris : ciseaux, règles, cutter…
Pour l’anniversaire de notre fils, on se lance tous les ans dans une déco à thème, pour nous lui faire plaisir et s’amuser un peu. On aime le « fais le toi-même » et on n’a pas peur de mettre la main à la pâte.
Cette année, Bibi et moi avions envie de faire une déco « animaux » et en cherchant un peu sur le web, on a vite flashé sur des trophées pour habiller nos murs.
Me voilà donc sur mon ordinateur en train de faire/refaire un trophée cerf, lion et éléphant, le tout en carton plume.
Toutes les planches sont dispo en fin de billet et dans 2 format différents, petite taille ou grande taille au choix.

Ce billet a pour vocation de vous donner quelques petits trucs et astuces pour réaliser vous-même un trophée, dans les meilleurs conditions et aussi parce que j’ai quelques heures de découpage derrière moi. 🙂

Première chose, les outils :
diy_cerf_01
Pour réaliser un trophée, quel qu’il soit, vous aurez besoin :

– de carton plume ou carton mousse : ici, j’utilise du 3mm d’épaisseur. D’ailleurs les encoches faites sur les planches font 3mm d’épaisseur. Pensez à découper des encoches pour larges si votre carton est plus épais, sinon les pièces ne s’emboîteront pas !

– d’une règle métallique : c’est toujours plus solide que du plastique et surtout, votre cutter n’abîmera jamais la tranche de la règle, sous peine de faire des droites plus très droites !

– d’un cutter de précision et quelques lames de rechanges : le cutter de précision est très utile pour des découpes arrondies, indispensable pour faire du découpage propre ! Sinon un cutter normal suffirait pour faire de grandes lignes droites.

– un tube de colle repositionnable : perso je colle mes formes au dernier moment sur le carton et j’enlève tout de suite les formes une fois la découpe faite. Ça évite à la colle de sécher trop vite et de vous retrouver avec un carton plume abîmé ou arraché dès que vous retirerez la forme.

– une planche à découpe : c’est pratique pour ne pas couper la table ! Sinon Bibi ne serait pas contente ! 🙂

Aujourd’hui, on a eu envie de refaire un cerf, vous pouvez voir ou revoir les autres animaux sur ce billet.

On imprime et on découpe toutes les formes de notre trophée. On place ensuite les formes sur le carton plume.
diy_cerf_02

C’est parti pour le découpage de chaque pièce.
diy_cerf_03
N’hésitez pas à changer la lame du cutter de temps en temps. La lame s’abîme assez vite et rend la découpe un peu moins fluide et facile une fois usée.

Toutes les parties sont découpées ! (Bravo, vous avez quasi fini).
diy_cerf_04
A ce stade, il ne vous reste plus qu’a monter la bête et la décorer si le blanc n’est pas votre truc.
On a opté pour une couleur vert mint ici, un coup de bombe de peinture et le tour est joué. Vous trouverez une belle gamme de couleur dans la marque Montana.

Mise en situation dans notre home sweet home :
diy_cerf_05
diy_cerf_06 diy_cerf_07
En bonus, votre serviteur avec sa tête de cerf, pour vous donner une idée de la taille (c’est le grand_cerf celui-là)
diy_cerf_08
A vous de jouer. N’hésitez pas à envoyer des photos à Bibi si vous vous êtes aussi lancé dans la réalisation de trophée.

diy_cerf_09
Les planches à télécharger au format PDF :
– petit cerf
– grand cerf
– petit éléphant
– grand éléphant
– petit lion
– grand lion

EDIT : le premier modèle réalisé par une lectrice du blog nous est parvenu, on est ravis, merci Tiphanie !

Cerf réalisé par Tiphanie