Catégorie : Ma petite vie insignifiante

Auto-promo #LSDVA

Je ne blogue pas souvent : deux enfants, un chat, un boulot prenant, je ne sais pas comment gèrent les digital mums mais je ne suis pas assidue à raconter ma vie par ici.
Et puis, j’ai toujours un complexe lié au fait que raconter ma vie me semble super prétentieux : qui peut donc vouloir lire mes tribulations ? Ou même s’y intéresser ?
Mais cette fois, non seulement j’ai envie de parler de ma vie pro mais je vais carrément en faire la promotion ! Je bosse pour la première mutuelle santé de France, dans la com digitale mais jusque là on s’en fout.

Ce dont je suis fière, c’est du livre que mes collègues ont créé et pour lequel je fais la promotion toute la semaine du goût (du 10 au 16 octobre).
« La santé dans votre assiette », c’est le livre qui te donne des conseils sans te culpabiliser, qui est illustré avec talent par Bérengère Staron, qui allie digital et print (quelques mots sont disséminés dans le livre et permettent de visionner de nouveaux contenus sur le site internet).

Ma contribution à tout ça ?
// Mettre sur pied le projet de site internet : www.collection-en-harmonie.fr grâce à l’aide d’une équipe de choc.

image1
// Imaginer 3 vidéos dans un coin de ma tête et même penser les tourner moi-même et puis rencontrer une autre chouette agence et se dire que j’ai bien fait de ne pas faire ça toute seule !

Ce projet, j’en suis fière, voir ce livre dans les rayons de ma librairie m’a fait plaisir, sûrement à un point que je n’aurais pas imaginé.

img_2197
Mais maintenant, j’ai envie de partager cette joie avec vous.
J’ai un exemplaire à vous faire gagner !!
Suivez mon compte instagram, laissez un commentaire en invitant deux personnes.
Et si vous partagez la photo, vous laissez un deuxième commentaire.
Vous avez jusqu’à dimanche soir minuit.

Et si vous ne gagniez pas à ce jeu-concours, vous pourrez toujours participer à celui sur la page facebook officielle ou sur la page instagram avec le hashtag #LSDVA

Bonne chance !

Enregistrer

Enregistrer

Pour en finir avec mon premier accouchement (déclenché) – Les Maternelles

Pour certaines personnes, surtout celles qui n’ont pas d’enfants, lire les récits d’accouchement de femmes reste impudique voire ridicule et j’en passe… Je l’intègre d’autant mieux que je n’avais même jamais lu un seul de ces récits avant d’avoir un enfant moi-même.
Pas concernée et donc pas vraiment intéressée.
J’ai eu besoin de témoigner de mon accouchement pour mieux l’accepter, je l’ai fait par écrit ici et pour boucler le cheminement et aussi parce que j’approche de mon second accouchement, j’ai saisi l’occasion d’en témoigner à l’écran.
Autant dire que de me voir dans mon poste de télé n’a pas été la partie la plus fun de l’expérience !

emission_lesmaternelles

Les Maternelles, une émission que je suis plus ou moins régulièrement depuis sa création avec la très chouette Maïtena Biraben, c’est un peu l’émission qui entre dans ton quotidien de femme enceinte sans que tu ne le décides vraiment.
Y témoigner sur ce sujet particulièrement sensible pour moi, c’était une façon de clore ce chapitre et de me concentrer sur mon accouchement imminent !
On est d’accord que le sujet est survolé, que mon expérience est loin d’être LA référence en la matière et que ma sensation de mal-être tient plus d’un manque d’informations et donc de préparation que du déclenchement en lui-même mais voilà pour moi, je passe à autre chose et si en prime je peux faire en sorte que certaines mamans s’attendent un peu plus à cette éventualité, ce sera tout bénef !

Pour voir l’émission, vous avez encore 5 jours, à compter du 13 octobre : http://pluzz.francetv.fr/videos/les_maternelles_,110647382.html

Le DIY pour les nul-le-s

Je me perds quotidiennement devant les très belles images et créations que l’on peut découvrir sur Pinterest.
J’envie très régulièrement les Do It Yourself issus des très beaux blogs que je suis. J’admire la créativité de ces femmes (parce que je connais peu d’hommes qui font ce genre de customisation, je suis preneuse si vous avez des noms) mais aussi du temps qu’elles consacrent à leur passion.
J’ai tout naturellement toujours très envie de les imiter mais en règle générale, je suis vite limitée par mes deux mains gauches…
Et puis parfois après un achat en solde à 6 euros (!), tu te rends compte que ta table pour ce prix là, elle a quand même quelques rayures et reviennent alors ces idées de customisation.
Un bout d’adhésif liberty qui te reste, une soirée à te rappeler comme faire un triangle équilatéral et 2 heures plus tard…

TADAAAAAAAAAAAA !!!!!

la table DIY pour les nul(le)s

Il n’est pas mal mon DIY du pauvre, non ?