Fille ou garçon ?

C’est LA question qui arrive directement après l’annonce de la grossesse !
J’avoue que j’ai toujours voulu une fille, sûrement parce que j’ai une grande sœur et que j’ai été élevée dans un environnement essentiellement féminin (pardon papa mais tu ne faisais pas le poids avec 3 meufs à la maison !)

Quand j’ai appris que mon premier bébé serait un garçon, je n’ai pas été déçue, je m’y étais préparée, le fameux « une chance sur deux » mais j’étais surtout un peu décontenancée face à ce qui allait m’attendre.
En plus de devoir vivre les premiers moments avec un bébé, ce qui me terrifiait, j’allais devoir apprendre à faire avec un petit être différent de ce que j’ai toujours connu.

Bon en fait ces peurs sont tout aussi ridicules que celles d’être une mauvaise mère, de ne pas aimer son enfant, de ne pas survivre au manque de sommeil. A de rares exceptions, on s’en sort ! Quoique pour le manque de sommeil, faut pas trop me chercher les premiers mois, je mords facilement.

Bref, élever un garçon ne m’a finalement pas posé plus de problèmes que ça pour le moment, aucune question à laquelle je ne sais répondre. Certes, le décalottage n’est vraiment pas mon fort mais à renfort de conseils autour de moi et avec l’aide de super papa, on devrait s’en sortir !

Alors forcément, quand j’ai commencé à répandre la nouvelle que j’étais à nouveau enceinte, tout le monde m’a dit, ce serait bien d’avoir une petite fille, histoire d’avoir le « couple »…
Chacun y va de sa projection. Ma mère parce qu’elle n’a eu que des petits-fils, mon beau-père qui espère secrètement le modèle féminin, ma sœur et mes copines qui rêvent de se lancer dans l’achat de flots, robes et autres froufrous plus variés que pour les garçons il faut bien l’avouer !

De mon côté, bizarrement, même si l’idée d’avoir une fille ne m’a pas quittée, j’étais plus à l’aise avec l’idée d’avoir un garçon. C’est finalement de cette manière que je suis devenue mère et surtout où je me suis dit que je n’étais pas si mauvaise que ce que je prédisais. La peur du petit mec était affranchie et je me suis mise à me préparer à nouveau à être maman d’un petit garçon, consciente que j’allais faire de nombreux déçus.

Non mais n’importe quoi ! Comme si on pouvait choisir ce qu’on voulait par le simple fait de l’auto-persuasion…
C’est avec toutes ces certitudes qu’on s’est rendus à ma deuxième écho. Celle où tu redoutes qu’on te dise qu’il manque un bout de cerveau mais celle aussi qui te dit quel modèle tu es en train de couver.
De plus en plus de parents, ne veulent pas savoir ce qui se trame là dessous et je les comprends, la pression sociale et le manque de mystère autour de la grossesse sont tels que se ménager une surprise est forcément féérique.
Je plaide coupable pour cause de curiosité aigüe et j’avoue que j’ai bien fait parce que si vous aviez été dans la salle avec nous, vous auriez dû voir la tête que j’ai fait quand elle m’a annoncé la nouvelle, vous n’auriez pas compris.

Nous allons donc être parents d’une petite fille !

Oui, je peux le dire maintenant, je suis contente de savoir que cette dernière grossesse va équilibrer ma famille avec deux filles, deux garçons mais à l’annonce de la nouvelle, je m’étais tellement persuadée que je portais un garçon, que je suis restée un peu interdite.
Lâchant un simple « d’accord » et me plongeant dans tout un tas de réflexions débiles à ce propos, n’écoutant que d’une oreille le reste de l’examen.
Voilà j’avais réussi à me saborder ce moment ! Quel boulet.
Bien vite, j’ai repris mes esprits et j’ai commencé à me faire à l’idée que j’allais avoir une petite meuf !
Bien vite aussi, je me suis projetée à l’adolescence et j’ai commencé à regretter mon envie.
Souvent femme varie alors une femme enceinte, c’est pire !

6 Comments on Fille ou garçon ?

  1. Et moi je vais avoir une nièceeeeeeeeeee trop de la balle! marre de tout ces mecs autour de nous, même le chat des parents s’est un mec (quoique maman samedi soir me parlait de lui avec le petit mot elle…) et les cochons d’inde deux mecs! Alors voilà une petite princesse à la maison YES Bon j’ai retenue pas de rose pour les cadeaux 😉
    En tout cas Aloïs lui le savait qu’il aurait une tite sœur….

    gros bisous la future maman de ma petite nièce préférée

    • On va un peu rééquilibrer tout ça 🙂
      Et oui mon doudou, il savait lui qu’il aurait une petite soeur, déjà une bonne intuition pour lui !
      Bon pour le rose, je ne fais pas une fixette mais comme je sais que c’est la couleur que TOUT le monde va choisir, j’anticipe…
      Bisous

  2. Fille ou garço, personne ne se faisait de soucis sur l’amour que ce bébé trouverait dans vote foyer.
    Je suis tellement heureuse pour toi pour cette nouvelle grossesse!
    Une petite fille ce sera l’occasion de tester tes talents de coiffeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *