Faire-part brodé – DIY

Pour la naissance d’Aloïs, nous nous étions déjà pas mal amusés et creusés la tête avec mon amoureux pour trouver un faire-part ludique et qui demandait aux personnes qui le recevait de donner un peu de son temps.

J’avais mis 9 mois à fabriquer un petit être, je trouvais ça sympa que mes proches mettent une petite demi-heure pour construire un mini-aloïs en paper toy ! Et puis le papa étant fan et collectionneur de toys et moi fan de papiers en tous genres, on ne pouvait pas faire mieux niveau référence.

Beaucoup avait joué le jeu et les mini-aloïs ont voyagé tout au long de l’année, ce qui lui fera un beau souvenir plus tard ! Ici, en goguette sur les plages australiennes…

Mini-aloïs en voyage en australie

Du coup, pour la naissance d’Anaé, je voulais conserver ce principe d’impliquer les personnes qui reçoivent le faire-part tout en trouvant une idée différente de la première fois et toujours originale.
J’avais déjà repéré l’idée de la broderie sur papier, pour les remerciements d’Aloïs, avec ce modèle trouvé sur Pinterest
Papier brodé
et un article du très chouette blog de Mamie Boude m’a convaincu que c’était ma solution.
On allait broder le nom de notre fille et laisser le soin aux gens de finir la dernière lettre et de participer à l’écriture de son prénom.
Autant dire qu’il fallait du coup qu’on choisisse le prénom (et pas trop long !), le papier, la couleur, le fil, les aiguilles, acheter un poinçonneur et s’armer de patience pour réaliser la cinquantaine de faire-part qu’on allait envoyer.

Prénom brodé - Anaé

Mais au-delà de ce prénom brodé, je voulais aussi qu’on annonce la venue de la petite avec la notion de famille à 4 que nous sommes devenue.
Le fil me faisant penser au tangram et le papier à l’origami, l’idée était alors de représenter chaque membre de la famille avec un visuel reprenant ces codes. Le papa ours, la maman louve, notre petit lapin et sa petite soeur en petite chouette aux grand yeux.

La famille au grand complet
Et puis pour inciter les personnes à réaliser la dernière lettre, on a créé, avec le papa qui est infographiste et sans qui je ne ferai rien de tout ce que j’imagine (bisous toi), un kit de couture.

kit_de_couture_anaé

Voilà le résultat, manque plus qu’à vous montrer les remerciements quand ils seront envoyés !

meric_03_flou

Pour en finir avec mon premier accouchement (déclenché) – Les Maternelles

Pour certaines personnes, surtout celles qui n’ont pas d’enfants, lire les récits d’accouchement de femmes reste impudique voire ridicule et j’en passe… Je l’intègre d’autant mieux que je n’avais même jamais lu un seul de ces récits avant d’avoir un enfant moi-même.
Pas concernée et donc pas vraiment intéressée.
J’ai eu besoin de témoigner de mon accouchement pour mieux l’accepter, je l’ai fait par écrit ici et pour boucler le cheminement et aussi parce que j’approche de mon second accouchement, j’ai saisi l’occasion d’en témoigner à l’écran.
Autant dire que de me voir dans mon poste de télé n’a pas été la partie la plus fun de l’expérience !

emission_lesmaternelles

Les Maternelles, une émission que je suis plus ou moins régulièrement depuis sa création avec la très chouette Maïtena Biraben, c’est un peu l’émission qui entre dans ton quotidien de femme enceinte sans que tu ne le décides vraiment.
Y témoigner sur ce sujet particulièrement sensible pour moi, c’était une façon de clore ce chapitre et de me concentrer sur mon accouchement imminent !
On est d’accord que le sujet est survolé, que mon expérience est loin d’être LA référence en la matière et que ma sensation de mal-être tient plus d’un manque d’informations et donc de préparation que du déclenchement en lui-même mais voilà pour moi, je passe à autre chose et si en prime je peux faire en sorte que certaines mamans s’attendent un peu plus à cette éventualité, ce sera tout bénef !

Pour voir l’émission, vous avez encore 5 jours, à compter du 13 octobre : http://pluzz.francetv.fr/videos/les_maternelles_,110647382.html

40 ans

Alors 40 ans, non, ce n’est pas mon âge, quoique je m’en approche sérieusement !
Cette année a vu le passage de ma grande sœur vers le club des quadragénaires.
Du coup, dans un élan général, la famille s’est mobilisée pour lui faire une petite surprise.
Sauf que quand tu combines le fait que je sois à la maison, donc avec du temps devant moi, et que je commence à aimer d’amour l’origami, tu me retrouves 6 mois avant la date fatidique à faire un tableau d’inspiration sur Pinterest.

D’aucuns diront 6 mois pour ça ! Oui ok, ça ne paraît pas si révolutionnaire comme déco mais sache que TOUT est FAIT MAIN et a nécessité un grand nombre d’heures de réflexion autour du choix du thème, des couleurs :

papillon_mur

du choix des centres de table,

fleurs en cage

de 2 virées dans les bois à la recherche de la branche parfaite,

fleurs_cloche

arbre

de la customisation de ballon

vue_d_ensemble

de découpage de papillons

marque place

Des ateliers pliage multi-générationnels, plusieurs dizaines de mails de calage avec le bien-aimé, des sms subtils ou pas… Et pour finir, une table comme je me l’étais imaginée 6 mois avant le jour J !

table

Voilà, tout ça parce que ma frangine, elle méritait bien ça : bon anniversaire Séverine !

la quarantenaire