Un dimanche soir sur la Terre…

Dimanche soir : 2 enfants en bas âge, un week-end où le sommeil n’a pas été de la partie, tu restes malgré tout confiante…

// 00h11 : tu as végété comme une carpette devant des bouses à la télé parce que tu ne vas quand même pas te coucher avec les poules sous prétexte que tu n’as plus 20 ans… Mais ça y est, tu es prête pour tes 7 heures de sommeil
// 1h32 : la mini (7 mois et demi au compteur) décide que vraiment elle ne va pas s’arrêter d’hurler sans boire un biberon là, tout de suite, MAINTENANT
// 2h03 : tu as reposé délicatement le petit gigot et viens de t’emmitoufler dans la couette quand le grand modèle (3 ans et 1m au garrot) hurle à la mort. Tu te relèves péniblement pour confirmer que non maman n’est pas un monstre et oui, mon grand, tu as fait un cauchemar
// 6h08 : la mini a décidé que c’était open bar cette nuit, tu essaies de lutter en lui proposant de l’eau et après 10 minutes de hurlements continue, tu cèdes au 2ème bibi de la nuit… FAIL
// 6h25 : le bibi est sifflé et tu te félicites que le grand n’ait pas été réveillé par tous ces cris
// 6h31 : tu viens de fermer l’œil et là tu entends ce maman que tu détestes, celui qui te fait dire que tu vas devoir te lever parce que oui ton fils ne se lève pas tout seul de son lit (ce qui présente certains avantages) mais au milieu de la nuit, tu ne vois plus bien lesquels
// 6h43 : tu n’as absolument pas réussi à faire comprendre à la chair de ta chair que la nuit n’est pas finie et ton homme prend le relai
// 7h10 : « MAMAN, j’ai avancé dans ma tête » dixit le grand modèle : comprendre –> hors de question pour moi de rester une minute de plus dans mon lit sans pousser des cris, voir des hurlements
// 7h15 : c’est ton cher et tendre qui s’en charge, tu croises les doigts pour rester 5 minutes de plus au lit mais c’est sans compter sur la minus qui ne l’entend pas de cette oreille…
// 7h23 : après 8 minutes de somnolence dans les hurlements, tu te résignes, c’est l’heure d’aller au boulot…

Bon lundi à tous !

fatigue

2 Comments on Un dimanche soir sur la Terre…

  1. En tous cas, le papa ne s’investit pas trop la nuit j’ai l’impression !
    Il aurait pu se lever ou donner à manger quand même…ah ces hommes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *